Crédit-bail : tout savoir sur le leasing utilitaire

crédit-bail utilitaire
Un leasing utilitaire est un contrat de location utilitaire avec option d’achat. Il s’agit donc d’un accord entre un établissement financier ou un mandataire utilitaire et une entreprise cliente pour la location d’un VUL pendant une durée comprise entre 1 et 5 ans. Au terme du contrat, le client a plusieurs options :

  • acheter le fourgon ou la camionnette à un prix prédéfini dans le contrat
  • signer un nouveau contrat de leasing camion et profiter du remplacement du véhicule par un nouveau
  • mettre un terme à la relation commerciale et restituer le véhicule d’entreprise.

Critères de choix d’un leasing de véhicule utilitaire

Ces paramètres seront toujours à prendre en compte dans le choix du crédit-bail :

Leasing Utilitaire
Leasing automobile sur mesure
Le crédit-bail opérationnel est la solution la plus avantageuse pour les PME ! La formule comprend véhicule, assurance, assistance, carte carburant… Choisissez les options selon vos besoins.
  • apport initial
  • taux de crédit
  • montant des loyers
  • option d’achat (montant de la reprise)
  • coût de l’entretien
  • la différence avec le prix utilitaire neuf

D’un point de vue comptable, le leasing ou crédit-bail d’utilitaires est source de surcoût par rapport à l’achat comptant, bien sûr, mais aussi par rapport au crédit classique. En effet, si l’on considère uniquement les dépenses occasionnées par le cumul de l’apport, des loyers et de l’option d’achat, le montant global est supérieur à celui des autres formules de financement.

Pour trouver le prix leasing d’utilitaire le plus intéressant, il est nécessaire d’intégrer dans son analyse des paramètres qui ne sont pas que financiers, notamment la facilité de la revente (en cas de rachat préalable à la fin du contrat de leasing) et l’entretien.

Le coût d’un leasing utilitaire

Dans un contrat de leasing, on dénombre 3 moments où le locataire doit payer :

  • le dépôt de garantie :
    D’un montant maximum égal à 15 % de la valeur d’origine du véhicule, il concrétise la responsabilité du locataire quant à l’état du VU. Au moment de la restitution du véhicule utilitaire, le bailleur déduira du dépôt de garantie les éventuelles réparations à effectuer.
    Par ailleurs, le dépôt de garantie correspond souvent à l’option d’achat dont le locataire doit s’acquitter pour devenir propriétaire du véhicule.
  • les loyers :
    La valeur des loyers suit souvent la dépréciation du véhicule et diminue avec l’importance de l’apport initial (dépôt de garantie + premier loyer). Ce dernier peut s’élever à 35 % du prix de l’utilitaire.
    Soyez conscient que des frais supplémentaires vous seront également demandés en cas de dépassement du kilométrage maximal prévu dans le contrat.
  • l’option d’achat
    Son montant est fixé dès le début du leasing et correspond bien souvent au dépôt de garantie. De cette façon, l’utilisateur ne dépense rien de plus lors de l’achat final.

L’entretien régulier du véhicule vient compléter cette liste. Le locataire est en effet responsable de son VUL et doit donc s’occuper de l’entretien, entièrement à sa charge. Certains contrats de leasing incluent cependant parfois des prestations de services : entretien, extension de garantie, assurance, assistance…

Demandez des devis gratuitement pour évaluer le surcoût moyen de ces services intégrés.