Utilitaires : PTAC, poids à vide et sécurité

Utilitaire : présentation

Un utilitaire se distingue par sa partie arrière destinée au transport de marchandise. Elle peut prendre la forme d’un plateau (comme sur un pick-up) ou d’un caisson tôlé ou vitré (comme sur un fourgon). La séparation physique entre l’habitacle et l’espace de chargement peut être inhérente à l’architecture même du véhicule utilitaire, comme c’est le cas sur les modèles à châssis cabine, ou être inexistante, comme c’est le cas sur certains modèles de fourgons.

Les véhicules de société, qui ne comportent que deux sièges avant à l’origine (pas de banquette arrière), sont rangés dans la catégorie des véhicules utilitaires légers par l’administration fiscale.

PTAC PV et CU : une histoire de poids

Les vehicules utilitaires comportent une « plaque de tare » sur laquelle sont indiquées différentes informations, dont le poids du vehicule utilitaire et la charge maximale supportée.

La valeur « PV » indique le poids à vide du vehicule. La valeur « PTAC » correspond au poids total autorisé en charge. La législation française interdit de rouler en surcharge, c’est-à-dire lorsque avec un poids effectif supérieur à un PTAC. En effet, dans des conditions de surcharge, les risques d’accidents augmentent : baisse de la tenue de route, allongement des distances de freinage, pneumatiques fragilisés, etc.

utilitaires : différents modèlesEn toute logique, la différence entre PTAC et PV correspond au poids pouvant être chargé dans l’utilitaire vide. Cette valeur est appelée « charge utile » (CU). Malheureusement, la CU est souvent source d’erreur. En effet, elle est seulement valable pour un VUL complètement vide. Dans les faits, il faut donc l’utiliser en y retranchant le poids du conducteur, des passagers et du matériel d’aménagement intérieur : rangements, étagères, rampe de chargement, etc.

Il existe des équipements spécifiques pour peser des produits de matériaux hétérogènes avant chargement.

Malgré tout, le respect du PTAC n’est pas suffisant pour assurer une sécurité maximale : il convient également de positionner correctement le chargement et de l’arrimer solidement.

Sécuritée a bord d’un utilitaire

La conduite d’un utilitaire dans le cadre d’une activité professionnelle fait apparaitre d’autres dangers que ceux habituellement rencontrés sur la route :

  • chute de marchandise en cours de chargement ou de déchargement
  • agression lors de tentatives de vol de la marchandise
  • dangers liés à la marchandise elle-même (poussières, solvants, produits toxiques…)
  • « sur-dommages » en cas d’accidents à cause du chargement
  • stress et danger liés aux contraintes horaires (délais, emploi du temps décalé…)

Pour faire face à cet état de fait, Le Comité de Pilotage pour la prévention du risque routier professionnel (comprenant des membres de la Direction Générale du Travail et de la Sécurité Routière au sein de son comité de pilotage) a publié en janvier 2007 un Livre Blanc intitulé « 12 propositions pour un véhicule utilitaire plus sûr ». Sa lecture est vivement recommandée à tous les professionnels pour mieux assurer leur VUL.

Les équipements traditionnels de sécurité automobile méritent également toute votre attention. Demandez gratuitement plusieurs devis d’utilitaire afin de comparer financement et équipements des modèles proposés par plusieurs fournisseurs reconnus.