Qui sont les utilisateurs de véhicules utilitaires ?

Au premier janvier 2011 est paru au journal officiel un rapport commandé par le commissariat général au développement durable concernant l’utilisation des véhicules utilitaires légers.

 

Qui sont les utilisateurs ?

Nous apprenons d’abord que sur près de 5,8 millions de véhicules utilitaires légers en circulation, 59% (environ 3,4 millions) ont un usage professionnel.

L’écrasante majorité des utilisateurs de véhicules utilitaires sont évidemment les entreprises (comprenant les sociétés, les entreprises individuelles et les artisans) avec plus de 90% de l’ensemble du parc, tandis que les 10% restant se partagent entre les administrations (9%), les associations (0,5%) et les autoentrepreneurs (0,5%).

 

Les secteurs d’activités

Parmi ces entreprises, on peut retenir que le secteur de la construction et du BTP représente 25% de la part totale des utilisateurs, suivi par les secteurs du commerce de gros, de l’hôtellerie et de la restauration qui accaparent 17% du marché.

Les industries manufacturières et extractives représentent 11% du total. Environ autant que les activités scientifiques et techniques (11,2%).

Le secteur primaire de l’agriculture et de la pêche utilise lui environ 9,5% des véhicules utilitaires du parc.

On peut souligner que les entreprises de transports ne représentent que 7,1% du parc des utilitaires légers, préférant l’utilisation de camions poids lourds pour l’acheminement de leurs marchandises.

Enfin, les autres activités de service, services de santé, services sociaux ou administratifs et les associations utilisent 15% du parc total.

 

Quelle utilisation ?

L’utilisation de véhicules utilitaires légers par les professionnels peut être de plusieurs ordres :

Le transport de biens pour motifs professionnels ( outillage et matériaux)
Le transport de marchandises
Le transport de personnel
Tous les autres déplacements professionnels (domicile-travail, déménagement…)

Cependant, plus de la moitié des professionnels utilisant des véhicules utilitaires légers en font un usage multiple pouvant recouper toutes ces catégories.

 

Quel poids pour quel transport ?

Les véhicules utilitaires légers se divisent en 4 catégories selon leur poids total autorisé en charge (PTAC) qui ne doit pas dépasser 3, 5 tonnes, limite de poids autorisée pour un permis B.

Pour les véhicules de moins de 1,5 t, 30% de l’activité concerne le transport de marchandises

Entre 1,6 et 2,5 t, 35% concerne le transport de marchandises

Entre 2,6 et 3,5, 52% concerne le transport de marchandises

Enfin pour les plus de 3,5 t nous sommes à 50%. Ce qui fait au total environ 42,6% de l’activité des utilitaires en entreprise est liée au transport de marchandises.

À noter qu’environ 89% concerne le ramassage et la livraison pour compte propre pour seulement 15% de transport pour compte d’autrui, Les 4% en plus cumulant les 2 types d’activité.